La contrée c'est comme le sexe : si tu n'as pas un bon partenaire, tu as intérêt è avoir une bonne main

Les annonces avancées...part 1 : le parlé aux as.

Des annonces plus techniques et qui feront la différence avec le joueur Lambada...(vanne special Stef)
samedi 11 mars 2006.
 
L’excellent article précédent "Les annonces de débutant" vous a donné la technique d’annonce de base dite "petit jeu". La technique suivante vous apprendra la seule véritable technique pour chaque joueur qui se respecte : "le parlé aux as".

Inversement à l’annonce "petit jeu" qui indiquait à votre partenaire, de façon simple, les atouts en votre possession, lequel partenaire vous répondait en donnant ses atouts et/ou ses as, la technique du "parlé aux as" va vous permettre de prendre un avantage considérable sur vos adversaires.
On peut dire, pour illustrer, que cette technique permet d’annoncer en une seule fois ses atouts ET ses as.
Le partenaire, quant à lui, vous répondra en conséquence de cette première annonce.
Dans la pratique, cette technique vous fait gagner un tour d’annonce sur vos adversaires "petits joueurs".
Si cette technique très offensive comporte de nombreux risques (que nous détaillerons plus bas), elle s’avère surtout décisive contre une équipe plus attentiste (comprenez par là une équipe qui joue petit jeu).
En effet, même si tous le monde ne sera pas d’accord, la contrée est un jeu d’attaque : l’équipe qui fait le jeu gagne dans la grande majorité des cas.

Principe
Elle est basée sur un principe simple et unique : vous avez en votre possession 2 as, vous parlez à 80.
Attention, si ce principe est simpliste, il est quand même fortement conseillé d’avoir assez d’atout pour assurer les 80 points pariés. Cependant, vous pouvez également décider de faire une annonce avec un jeu assez léger si votre seul but est de signaler à votre partenaire vos deux as. Cela peut s’envisager si vous avez un retard considérable sur le score et que vous optez pour une prise de risque beaucoup plus prononcée. Néanmoins gardez à l’esprit que vous pouvez "tomber" chez vos adversaires et dans le pire des cas vous faire contrer. Mais gardant comme hypothèse que votre stratégie est beaucoup moins agressive, voici quelques recommandations :

-  Par exemple, dans le cas où un des deux as est de la couleur annoncée et que vous avez le valet, il est conseillé d’en avoir un troisième afin de protéger votre as (menacé par un eventuel 9 second chez les adversaires).

-  Autre exemple, vous avez 9 + as, si vous ne possédez pas un troisième atout, vous êtes quasi certain d’en perdre un.

Bien sûr, libre à vous de prendre des risques si vous jugez que votre jeu hors atout vous premettras d’engranger de nombreux points malgré le risque de perdre certains atouts forts.
Concernant les as, la condition de base pour ces annonces est d’en avoir deux mais, bien entendu (et je m’adresse particulièrement aux boulets), si vous en avez plus, ca marchera d’autant mieux (et c’est d’ailleurs dans ce sens que la prise de risque sus-cité est judicieuse).
Il n’est pas non plus obligatoire que l’un de vos deux as soit celui d’atout.

La configuration un atout 3ème + deux as n’arrive pas très souvent mais lorsqu’elle est présente, elle augure la plus souvent d’un succès facile sur la maine (et parfois même d’une annonce de capot puisque votre partenaire connaît, devine ou déduit une partie importante de votre jeu).
Pour être pleinement compris par votre partenaire, vous devez faire la première annonce, comme indiqué plus haut, parler aux as c’est parler obligatoirement à 80 en première annonce.
Si cette configuration ne se produit pas vous démarrez à 90 qui correspondra donc à un 80 en petit jeu ou à 100 pour un 90 en petit jeu.
Bien sur, ces annonces sont plus risquées mais, statistiquement, lorsqu’on parle à 80 on fait quasi-systématiquement plus de 90.
L’annonce à 100 est, toujours statistiquement, bien plus risquée car, dans l’absolu, elle peut correspondre à un valet + 9 accompagné de petites cartes sans valeurs. Bien sur, dans ce dernier cas, libre à vous de ne pas la faire ou de faire une annonce à 90 (quitte à ne pas être compris par votre partenaire).
Par contre il est évident que l’annonce 80 est interdite (risque d’enflammage de votre partenaire du aux deux as que vous êtes sensé avoir dans votre jeu).

Les réponses possibles de votre partenaire
Elle sont de deux types :
D’une part, en vous donnant à son tour ses atouts (10 points pour le valet ou le 9), éventuellement ses as (10 points par as).

D’autre part, et c’est selon nous l’énorme avantage de cette technique, en changeant l’annonce sur une couleur maître en sa possession.
En effet, c’est souvent là que se joue un capot car votre partenaire sait que vous avez deux as, que vous possédez plusieurs cartes de la couleur de votre annonce d’origine. Si votre partenaire combine correctement son jeu avec la connaissance qu’il a du votre, c’est un peu comme si il jouait avec 12 ou 13 cartes. Dans cette configuration, votre équipier sait que vous avez deux as, mais il ne sait pas toujours si les deux sont "utilisables", c’est à dire qu’il peut ne pas avoir la certitude qu’aucun des deux as n’est de la couleur de l’atout, sauf évidemment si son jeu lui permet de déduire le contraire. C’est là qu’il est intéressant que vous renchérissiez de 10 points si ils ne sont pas d’atout et gardiez le silence dans le cas contraire.
Ce scénario se base sur l’hypothèse que la couleur vous à été "enlevée" avec une annonce "maître" (i.e. au moins 20 points de plus sur l’annonce précédente). Dans le cas contraire, si vous n’avez pas l’atout recherché et que votre as n’est pas d’atout, il est déconseillé de donner 10 points car cela induit votre partenaire en erreur, n’oublions pas que l’atout recherché reste prioritaire dans les annonces.

Le parlé aux as est une technique très utilisée et qui ne constitue pas vraiment une technique "avancée", en effet, toute équipe qui commence à acquérir une certaine maîtrise de ce jeu et qui souhaite gagner contre des adversaires confirmés doit parler aux as.
Cher lecteur, toi qui joue régulièrement en petit jeu, je te conseille de préparer cette méthode avec ton partenaire habituel et si vous ne commettez pas trop d’erreurs (fréquentes au début), BCFF vous garantie succès, triomphe et gloire et vous rembourse 10 fois la différence si vous trouvez moins cher ailleurs.

Répondre à cet article

Forum